décembre 14, 2020

Jozefien

En 2018, nous avons placé le bouquet sur le toit de notre nouvelle maison. Un beau rituel pour entamer la dernière ligne droite des finitions. Notre ménage compte quatre personnes. Nous avons troqué notre maison rénovée contre notre propre projet de construction. Nous avons apprécié le dynamisme et l'ambiance de Gand pendant 10 ans, mais nous ne pouvions pas résister à l'attrait de la campagne, plus calme, et surtout à la possibilité de construire notre propre maison.

De Pinte

Dans un tel projet, il faut être attentif à beaucoup de choses. La checklist est longue, mais l’adoucisseur d'eau en faisait en tout cas partie. Pourquoi ? Notre première maison avait bien été rénovée, mais aussi en peu de temps. Nous avions fait tout ce qu’il fallait. Au bout d'un temps, on rencontre toutefois des problèmes. Les robinets ont été remplacés plusieurs fois, la machine à café et le chauffe-eau ont passé l'arme à gauche, il y avait des dépôts dans la douche et les lavabos, etc. Lors de nos visites à des plombiers et des grossistes sanitaires, on nous recommandait toujours d’installer un adoucisseur d'eau.

Avec l’expérience, nous avons bien compris que le calcaire était un réel problème et surtout qu’il coûtait cher. Nous sommes entrés en contact avec Bayard par des amis. Nous avions le choix entre un adoucisseur hydraulique ou électrique. Vu la composition de notre ménage et notre consommation d’eau, nous avons finalement opté pour le Lucida. Chaque année, Bayard nous rend visite pour analyser l’eau, fait l’entretien et livre le sel nécessaire à intervalles réguliers. La bouilloire, les robinets et la machine à café ? Nous ne les avons plus remplacés depuis longtemps.

Top